Twitter
Catégories
Google+
Gagner un voyage

PripyatVoici une destination touristique qui n’est vraiment pas comme les autres ; si vous êtes blasés et que vous recherchez des moments plus calmes et évasifs, que diriez-vous de visiter des villes et villages fantômes ?

Tchernobyl est très bien connu dans le monde entier pour la catastrophe nucléaire qui a eu lieu le 26 avril 1986 à 1 h 23 et Pripiat, ville la plus proche à 3 km de la centrale abritait près de 50 000 habitants et aujourd’hui elle est déserte. Elle se trouve au centre de l’Ukraine à 110 km de Kiev.

C’est à la suite de cette catastrophe qui a contaminé des millions de kilomètres-carré, que cette zone de 30 km a été mise en place autour de la centrale. Depuis 2002 c’est devenu une destination touristique. Cependant pour y pénétrer une autorisation est nécessaire (il faut en faire la demande deux semaines à l’avance). La façon la plus simple d’en obtenir une est de passer par un tour opérateur.

Pourquoi visiter cette zone ? Comme l’illustre le film de science-fiction « Chroniques de Tchernobyl », cette zone fantôme suscite beaucoup l’intérêt des personnes ayant un penchant pour le tourisme de l’extrême, grâce à son coté calme et sinistre.

On peut y voir un parc d’amusement avec des manèges n’ayant jamais utilisés, une place située en plein centre-ville de Pripiat (voir image) où la végétation a repris ses droits à travers le béton. Quand on rentre dans les appartements des immeubles il est fréquent de trouver des objets abandonnés.
Si cette destination est encore hors de votre portée, je vous conseille en attendant de regarder le film « Chronique de Tchernobyl », dont la première moitié vous fera vivre la véritable expérience qui vous attend là-bas.

Laisser un commentaire